Dans un arrêt rendu le 27 juin, la Cour d’appel de Washington renvoie les deux parties en première instance en révoquant le juge Jackson, qualifié de « partial ». Sur le fond, Microsoft n’est pas blanchi pour autant.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux