Pour tous les intégrateurs qui développent pour les clients, il y a une grande différence entre utiliser une boîte noire (ce que sont en fait les logiciels propriétaires) et utiliser les projets Open source qui sont eux, complètement transparents et ouverts. Vis-à-vis des clients, le développeur-intégrateur doit être en mesure de garantir la bonne fin du projet. Cette garantie réside essentiellement dans le niveau de compétence et la maîtrise technique réelle affichée. Or, cette maîtrise sera toujours plus facile à acquérir sur les logiciels Open source et toujours plus difficile sur les logiciels propriétaires et fermés. Avec les solutions Open source, la possibilité d’intervention des installateurs est bien plus grande .

Url: Article complet

Source: Medito

Lu sur: LinuxToday.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux