es deux opérateurs historiques belge et néerlandais pourraient unir leurs forces, mais le résultat risque d’être déséquilibré : KPN est en bien plus mauvaise posture financière que Belgacom.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux