microsoft« En Inde, Microsoft a accepté de renoncer à faire payer la licence de Windows Phone. Pour l’éditeur, le risque est mesuré puisque son OS y est très peu présent. En cas de succès, il pourrait rendre son OS gratuit sur d’autres marchés. »

Source: zdnet.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux