Ferrero, l’entreprise qui exploite la célèbre marque de pâte à tartiner

Nutella, ne plaisante pas avec son image de marque. Pour preuve, elle

vient d’obtenir d’un tribunal de Cologne (Allemagne) qu’il condamne le

propriétaire des sites Gnutella.de et Newtella.de. Ferrero apprécie peu

de se voir associé au protocole d’échange de fichiers qui pourrait

prendre la relève une fois Napster interdit. Trop tard, serait-on tenté

de dire…

Source: InternetActu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux