Microsoft annonce également que son prochain OS, Windows XP, pourrait être équipé d’un logiciel qui oblige le client à s’inscrire dans les bases de données de la firme de Redmond. Ainsi, Windows XP piraté ne fonctionnera que sur des machines qui n’ont pas d’accès à la toile. Un rumeur qui pourrait propulser Linux au plus haut et démontrer enfin que Microsoft n’a jamais rien inventé et que cette société ne peut survivre s’il n’y a pas d’autres sociétés qui créent des logiciels ou des solutions qu’elle peut copier.

source : Cybercafe21

Partagez cet article sur les réseaux sociaux