Martin BAULIG fait ses valises. En cause : l’intégration ou non de Bonobo dans Gnome 2, sujet ridiculement polémique à ce stade du développement, ramenant à la surface le manque de cohérence et de vision claire accusé par une décentralisation à la Gnome.

Url: Article complet

Url: Le message de Martin BAULIG

Source: Journal du Libre

Partagez cet article sur les réseaux sociaux