«Si on habitue l’élève à une pratique de l’informatique plus ouverte, il n’acceptera pas ensuite, à la maison, de se laisser enfermer dans un système clos et limité comme Windows», a expliqué en substance Jean Peyratout, un instituteur de l’académie de Bordeaux venu s’exprimer le 31 janvier dernier lors d’une conférence sur l’éducation organisée dans le cadre de Linux Expo

Url: Article complet

Source: La Tribune

Partagez cet article sur les réseaux sociaux