« Certaines puces WiFi Atheros de Qualcomm voient leurs firmwares distribués en Open Source. C’est un bon début… »

Source: pcworld.fr – article complet

Partagez cet article sur les réseaux sociaux