Eazel, société éditrice d’applications open source, jette l’éponge faute de nouveaux capitaux. Dommage : elle venait de sortir une première version de son interface bureau Nautilus.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux