« Le fondateur du réseau social et ses employés sont pris pour cible par l’organisation terroriste, qui leur reproche de supprimer les tweets et comptes djihadistes. »

Source: nouvelobs.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux