Lors d’une conférence de presse, le président d’AMD a reconnu, sans mâcher ses mots, que les mauvais résultats financiers de son entreprise étaient en grande partie dus à la pression des prix qu’impose Intel. AMD, dont la vente de ses processeurs ne s’est jamais mieux portée, se dit prêt à poursuivre la guerre des prix. Une bonne nouvelle pour le consommateur, moins bonne pour l’actionnaire.

Url: Article complet

Source: VNUNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux