A fréquence presque égale, les Pentium 4 d’Intel se révèlent moins chers que les Athlon d’AMD. Tout comme les Celeron mobiles qui se distinguent avec environ 100 dollars d’écart avec les Duron mobiles. En revanche, le récent Athlon 4 mobile se vend plus de 200 dollars de moins que le Pentium III mobile en fréquence 1 GHz. Des efforts indispensables si AMD souhaite attaquer le marché des portables dont il est quasiment absent.

Url: Article complet

Source: VNUNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux