La commission d’enquête du Parlement Européen sur Echelon lance un appel à la protection contre le système d’interception des communications. L’usage d’Echelon pour de l’espionnage économique n’est pas prouvé, mais reste cependant suspecté.

L’article de La Libre Belgique

Partagez cet article sur les réseaux sociaux