« Heartbleed, la faille dont toute la planète technologique parle, une faille touchant Open SSL et permettant, par pas de 64 Ko de mémoire, de « remonter » l’historique des communications d’un serveur, exposant les données précédemment traitées, y compris les logins, mots de passe, voire même clefs privées. Yoann Gini, un expert en sécurité informatique, spécialisé dans les environnements répond à différentes questions. »

Source: macplus.net

Partagez cet article sur les réseaux sociaux