Une importante portion de ce qu’il est convenu d’appeler « communauté

GNU/Linux » ne cesse d’exercer une étouffante pression sur le travail de la rédaction des sites « Journal du Libre » et « Toolinux ». L’anecdote aurait pu demeurer anecdote, mais la tentation était trop forte. Tout

commence par un courrier électronique décortiqué dans l’article vers lequel nous vous renvoyons ici. Nous souhaitons que de nombreux sites – qui adhèrent à cette philosophie, cela va de soi – publient un lien vers cet article afin qu’il provoque enfin des réactions et que les langues se délient. Il s’agit du respect du travail de chacun.

Article en question

Partagez cet article sur les réseaux sociaux