L’Institut belge des services postes et des télécommunications (IBPT) vérifie si la 4e licence mobile UMTS peut encore être vendue aux enchères. Si une nouvelle autorisation est accordée, cela devra aller vite, « parce qu’après l’été, il deviendra déjà très difficile [pour un 4e candidat potentiel] de dresser encore un business plan solide », estime Rik Daems, ministre des télécoms. Bref, la licence sera délivrée avant ou pendant l’été.

URL: http://www.vnunet.be/viewarticle.asp?id_article=4282=0

Partagez cet article sur les réseaux sociaux