Voici un très bon éditorial de Linux Journal concernant les craintes de Microsoft concernant la licence publique.

En fait, l’éditorial parle de la possibilité de Microsoft de demander à l’état américain l’utilisation obligatoire de licence de type Berkeley pour les projets soutenus par des fonds de l’état (comme NSF, ARPA grant,…) au lieu de la GPL. Mais il y a déjà pas mal de projets soutenus sous GPL. (Cf. SELinux (NSA), TARDEM, Skymath…). Comme quoi il faut toujours être vigilent…

Partagez cet article sur les réseaux sociaux