De communiqués cinglants en discours fracassants, l’éditeur a toujours clamé son hostilité au principe du logiciel libre. Et là, ô surprise, on découvre que sa filiale Hotmail exploite sans vergogne un OS alternatif…

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux