Converti depuis peu aux logiciels ouverts, Big Blue fustige la prise de position de Microsoft sur la licence GPL qui régit les systèmes Linux. Il pense que l’éditeur se trompe en voulant continuer à imposer ses logiciels propriétaires.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux