L’éditeur va facturer ses logiciels comme une police d’assurance. Cette nouvelle licence, appliquée à sa suite Office XP, devrait lui permettre d’augmenter ses revenus de 20 % par an.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux